UNE PROSTITUEE MINEURE CHEZ LES BLEUS DE DOMENECH !

Publié le par LBQD

Sans-titre-2.jpg

Selon M6, quatre joueurs de l'équipe de France, sont impliqués dans une affaire de proxénétisme dans une boîte de nuit à Paris. L'enquête de la police, qui a déjà interrogé deux joueurs, a permis de découvrir qu'au moins un joueur était client d'une prostituée mineure au moment de faits. A deux mois du lancement de la Coupe du monde, alors que les spéculations autour de la sélection de Raymond Domenech vont bon train, l'équipe de France risque d'être secouée par un scandale autrement plus sérieux. Selon une information confirmée par M6 samedi, et reprise par L'Equipe dimanche, des internationaux sont auditionnés par la police judiciaire parisienne dans le cadre d'une affaire de proxénétisme dans une boîte de nuit près des Champs-Elysées. Quatre joueurs sont impliqués. Selon L'Equipe, trois joueurs ont pu être identifiés avec certitude : deux évoluant à l'étranger et un dans le sud de la France. Deux d'entre eux ont été déjà interrogés par la police. Pour l'instant, aucune mise en examen n'est envisageable, car l'enquête vise avant tout les proxénètes. Le Journal du Dimanche précise par ailleurs qu'un proxénète présumé "a été déféré en fin de semaine". L'homme est "présenté comme un "facilitateur" au carnet d'adresses bien rempli dans le monde de la nuit. De jeunes et jolies filles d'un côté. De riches clients de l'autre".

  Si le fait le plus grave du dossier -relation suivie avec une prostituée mineure- peut mener à une sanction de "trois ans de prison et 45 000 euros d'amende", les déclarations des joueurs entendus auraient "convaincu le juge d'instruction" selon L'Equipe. Le "milieu offensif" impliqué aurait ignoré l'âge de la prostituée au moment des faits. Reste que les répercussions d'un tel scandale pourraient briser n'importe quelle carrière. Sans parler d'une place en équipe de France. John Terry en Angleterre, a perdu son brassard pour un adultère. Que se passera-t-il en France ? Jean-Pierre Escalettes, président de la Fédération française de football, n'a pu, pour l'instant, que constater la situation : "Il n'y a pas de réaction à avoir sur une affaire de ce genre. Une enquête est en cours dont je n'ai aucun détail. A l'heure actuelle, aucun commentaire n'est possible".

A suivre...

Commenter cet article

TERRASSE 09/05/2010 18:29


ON COMPREND MIEUX POURQUOI CES ABRUTIS NE PEUVENT PAS GAGNER UN MATCH. DES QU'ILS VOIENT UN CUL IL FAUT QU'ILS COURENT DERRIERE EN OUBLIANT LE BALLON.APPAREMMENT RIBERY EST LE RAPIDE SUR CE GENRE
DE COURSE.